Bandeau2018 A4

 

Récréasciences Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle du Limousin a pour vocation de diffuser et valoriser la culture scientifique auprès du grand public et des scolaires. Dans ce cadre, elle s’est associée à la Société des Neurosciences pour la coordination en Limousin de la Semaine du cerveau sur le territoire national.

Cette opération est présidée et coordonnée au niveau national par la Société des Neurosciences, qui regroupe près de 2500 scientifiques dont 600 doctorants. Elle a pour vocation de promouvoir le développement des recherches et la diffusion des connaissances dans tous les domaines des Neurosciences. 

 La 20e édition de la Semaine du Cerveaucoordonnée par la Société des Neurosciences
aura lieu en France du 12 au 18 mars 2018

Pendant toute cette semaine, le grand public pourra aller à la rencontre  des chercheurs pour apprendre à mieux connaître le cerveau et s'informer sur l'actualité de la recherche. 

 

C'est un événement spectaculaire par sa dimension nationale  (plus de 30 villes impliquées) et internationale (62 pays), par le nombre de chercheurs mobilisés, par le succès public rencontré, et par la qualité de sa programmation.  Plus de 35 000 personnes, jeunes et adultes ont déjà participé en 2015 et partagé l'enthousiasme des chercheurs.

Ateliers, conférences, expositions et spectacles, débats, ...

Venez en famille, venez nombreux, venez nourrir votre cerveau !

Roland Salesse
Coordinateur National

 

Programme en Limousin 2018

GRAND PUBLIC

TULLE (19)

*Mardi 15 mars 2018
poisson rouge"« Les mécanismes de la mémoire: mémoire de travail et prise de décision»

A 18h30 - Auditorium, Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer, Avenue Winston Churchill, 19000 Tulle

Conférence animée par :

*Sébastien PARNAUDEAU, Chargé de Recherche CNRS, équipe « Régulation des gènes et comportements adaptatifs », Neurosciences Paris-Seine (CNRS, INSERM, UPMC) après avoir travaillé au Collège de France et à l’université de Columbia (USA). Il étudie chez la souris les circuits neuronaux et les mécanismes cellulaires qui sous-tendent les comportements.

* Dr Leslie CARTZ-PIVER, neurologue- gériatre.

* Marianne CHOULY, psychologue, spécialisée en neuropsychologie, service de neurologie du CHU de Limoges, Centre Mémoire de Ressources et de Recherche du Limousin, Limoges.

La mémoire à court-terme ou mémoire de travail est constamment sollicitée dans les activités quotidiennes.  Elle facilite notre interaction avec l’environnement de façon adaptée et flexible.

Cette conférence à plusieurs voix permettra de confronter les données de la recherche et de la clinique pour mieux comprendre son rôle dans nos prises de décisions.

 

LIMOGES (87)

 *Jeudi 15 Mars 2018
images"L'optogénétique pour la restauration de la vision"

A 14h30 à la BFM de Limoges, Place Aimé Césaire 87000 LIMOGES

Conférence de Deniz DALKARA, Chargée de recherche INSERM suivi d’un débat animé par UTA Culture et Loisirs Limoges et la Société des Neurosciences. Deniz Dalkara dirige une équipe de recherche à l’Institut de la Vision, Paris, Sorbonne Université, Paris. Ses travaux portent sur la compréhension de la vision et le développement d’outils génétiques pour guérir les cécités.

 

« En marge de la correction génétique – thérapie génique par addition de gène – il existe des stratégies dites indépendantes des mutations. Elles ont pour but de préserver ou restaurer la
vue chez des patients aveugles et peuvent êtres appliques chez un plus grand nombre de patients. Il s'agit d’utiliser l’optogénétique une nouvelle technique de pointe afin de recouvrir une sensibilité a la lumière dans les stades avancées des maladies neurodégénératives de la rétine. »
En partenariat avec UTA Culture et Loisirs Limoges

 

Le cerveau cognitif«Le cerveau cognitif»

A 18h30, au Café Littéraire, 32 Rue François Mitterrand, 87000 Limoges

Café littéraire avec Rémy LESTIENNE, Directeur de recherche honoraire au CNRS. Successivement chercheur en physique, puis en neurosciences, il a présidé, de 1998 à 2004, l’International Society for the Study of Time. Il est notamment l’auteur des « Fils du Temps », « Miroirs et Tiroirs de l’âme », et  avec Pierre Duser de « Cerveau, Information, Connaissance ».

La présentation du livre « Le cerveau cognitif » sera suivie d’un débat en présence d’A.CZARNECKI (UPMC), D.DALKARA (INSERM), F.TRONCHE (CNRS, INSERM, UPMC)., … Soirée animée par Beaub Fm qui radiodiffusera l'événement..

« Malgré sa modeste taille, le cerveau de l’Homme est un organe d’une redoutable complexité. Les sciences cognitives qui l’étudient sont récentes : à peine plus d’un siècle nous sépare de l’adoption du mot de « neurone », la cellule élémentaire du système nerveux central, qui en contient 100 milliards ! Aujourd’hui, cette science se transforme, à une rapidité vertigineuse. De nouvelles technologies permettent l’observation et le contrôle de réseaux neuronaux avec une précision naguère inatteignable, et de nouvelles théories générales du fonctionnement du cerveau voient le jour. Pourtant, nous ne connaissons toujours pas précisément la manière dont le système nerveux central transporte l’information fournie par les récepteurs sensoriels jusqu’au cerveau et élabore les réponses motrices pertinentes. Le « code » neuronal reste un mystère, et la question de l’intervention de la conscience dans la décision l’objet d’âpres débats. Ce que nous avons déjà appris au cours des dernières décennies n’en est pas moins fascinant, car les travaux des neuroscientifiques ont permis des découvertes considérables, notamment dans le domaine médical. Avec les médecins et les psychiatres, les neurosciences actuelles se penchent entre autres sur les maladies du système nerveux central, afin de mieux connaître, comprendre, et prévenir ces maladies de l’âme.



* Vendredi 16 mars 2018
communication bockaert"Communication sociale normale et pathologique »

18h30 à la BFM de Limoges, Place Aimé Césaire 87000 LIMOGES

Conférence de Joël BOCKAERT, Professeur émérite de l’Université de Montpellier, Membre de l'Académie des Sciences, suivie d’un débat animé par la Société des Neurosciences.


" Que la communication ait pour support les phéromones, le chant des oiseaux, les hormones, les neurotransmetteurs, le langage articulé, les neurones miroirs, internet ou bien d’autres, elle est indispensable à la vie et a son évolution aussi bien chez la bactérie que chez Homo sapiens. L’émergence d’un langage complexe nous a permis de raconter des événements des histoires, de les situer dans le temps, de créer des mythes partagés par un grand nombre et des règles sociales.

Le langage permet la coopération, facteur plus important de l’évolution humaine que la compétition. Nous avons aussi de nombreux autres moyens de communication: regards, expressions du visage, rires, langage du corps avec une capacité d’imitation extraordinaire, grâce aux neurones miroirs. Notre capacité de penser l’autre (théorie de l’esprit) est aussi particulièrement développée ainsi que l’empathie. Le cerveau est central pour la communication avec l’environnement et ses semblables mais c’est aussi un objet qui se « fabrique » tout au long de la vie en modifiant les communications entre les cent milliards de neurones qui le compose. La communication stimule les mécanismes du plaisir, on se sent partie de la communauté, de la « toile d’internet ».C’est pour cela que la communication (internet, téléphone portable..) a bouleversé nos modes de vie jusqu’à devenir parfois additive et pathologique.

Réciproquement, le manque de communication engendre de graves pathologies, notamment chez l’enfant, mais aussi chez l’adulte. Elle entraine les symptômes de type schizophrénie (voir Vendredi ou vie sauvage de M Tournier). L’autisme est une pathologie de la communication. Je n’existe que par l’autre et ma communication avec lui. Ne faudrait--il pas remplacer le cogito de Descartes « je pense donc je suis »(peut--on penser seul ?), par un plus modeste « je communique donc je suis »?

 

visuel des pieds a la tete v2 avec logo"Des pieds à la tête"

20h à la BFM de Limoges,Place Aimé Césaire 87000 LIMOGES

SPECTACLE THÉÂTRAL - association Cortex Circus / La Monarchie des Puces

durée 50 min / à partir de 10 ans

 

"Dans cette conférence clownesque Antonny Czarnecki (Chercheur en Neuroscience) et Schmeulik (Clown) se questionnent sur le cerveau, ses différents états et son rôle dans notre perception du monde. Antonny explique le parallèle entre le cerveau et le fait de marcher via la moelle épinière et Schmeulik apporte sa part de réflexion décalée pour aider les spectateurs à avancer sur le sujet dans une vraie mise en scène agissant dans un monde au décor rétrofuturiste.
Pour réfléchir, rire, s’informer, s’alarmer, s’engager, et rêver sur les possibilités de notre cerveau."

Projet labellisé APP Neurosciences Nouvelle Aquitaine


BRIVE (19)

*Vendredi 16 mars 2018
stress epigenetique« Stress, épigénétique et comportements »

à 15h Au Cinéma RexBRIVE - 3 Boulevard Général Koenig, 19100 Brive-la-Gaillarde

Conférence de François TRONCHE, Directeur de Recherche CNRS. François Tronche dirige une équipe de recherche à l’Institut de Biologie ParisSeine
(Sorbonne Université, CNRS, INSERM, Paris) dont les travaux portent sur l’étude de la régulation de l’expression des gènes dans le cadre de l’adaptation des comportements à l’environnement

« Les animaux adaptent en permanence leurs comportements aux changements de leur environnement. La réponse au stress qui influence au long terme chez un individu, les émotions, la mémoire ou les comportements sociaux, en est un exemple. Cet effet peut s'observer chez des adultes mais certaines périodes de vie, autour de la naissance par exemple, sont particulièrement sensibles. Dans les deux cas, une transmission aux générations suivantes peut parfois être mise en évidence.

Au niveau moléculaire, cette capacité repose en partie sur le contrôle de l'expression des gènes dans les cellules du cerveau, qui permet d'ajuster la composition de la matière des cellules aux besoins de l'organisme »

En partenariat avec l’UTATEL de Brive

 

*Samedi 17 mars 2018
communication vivant"La communication du Vivant"

A 17h, Librairie La Baignoire d’Archimède, 21 Rue du Lieutenant Colonel Farro, 19100 Brive la Gaillarde

Café littéraire avec Joël BOCKAERT, Professeur émérite, Université Montpellier, Membre de l'Académie des Sciences qui présentera son livre « La communication du vivant» («édition Odile Jacob).

La présentation sera suivie d’un débat en présence d’Antonny CZARNECKI, François TRONCHE, ...

 

"Qu'elle est pour support des messagers chimiques (phéromones, hormones, neurotransmetteurs), le chant des oiseaux, la lumière, le langage ou l'expression du visage, la communication est, de la bactérie à Homo--Sapiens, essentielle à la vie et à son évolution. C'est cette capacité primordiale du vivant, sous toutes ses formes et à toutes les échelles--de la cellule aux sociétés humaines-- que Joël Bockaert se propose d’explorer dans cette conférence suite à la publication de son dernier livre "La communication du vivant" Editions O.Jacob. On y apprendra qu’Homo sapiens mais aussi Neandertal ont un gène impliqué dans le langage, FoxP2, qui leur est propre, que nous avons une capacité inégalée pour "penser l'autre" et pour coopérer, que c'est l'autre qui fonde notre identité et bien d'autres curiosités de la biologie des communications. Si bien qu'on peut se demander s'il ne faudrait pas substituer au "Je pense donc je suis"
un plus modeste "je communique donc je suis".



AUBUSSON (23)

*Jeudi 15 mars 2018
reve« Autour du rêve »

A 18h30 , Amphithéâtre de la Cité de la Tapisserie

Conférence autour du livre « Les 100 mots du Rêve » en présence de Jean-Pol
TASSIN, l’un des deux auteurs du livre. Jean-Pol Tassin, Directeur de Recherche émérite INSERM ,a travaillé au Collège de France et est actuellement à l’Institut de Biologie ParisSeine.
Il étudie les mécanismes physiologiques qui soustendent l’addiction et a, dans ce contexte, découvert l’implication de la libération de sérotonine et de noradrénaline dans le cortex préfrontal. Il s’intéresse, depuis longtemps aux liens entre psychanalyse et neurosciences.


« Depuis que l’homme existe, il s’interroge sur ses rêves. Il cherche à leur donner un sens, qui diffère suivant les époques, les sociétés, les personnes.

Pour nous éclairer, ce livre croise deux regards :celui d’un neurobiologiste et celui d’un psychiatre --psychanalyste.

Ensemble, ils ont retenu 100 mots qui sont autant d’invitations à penser le rêve, à explorer ce qui s’y joue, entre corps et esprit, organique et psychique. »


PUBLIC LYCEEN
Du 12 au 18 Mars
Opération "Un chercheur dans ma classe"

Une dizaine d’établissements scolaires des trois départements accueilleront des chercheurs en neurosciences du 12 au 18 mars 2018:

 *Établissements participants :

Lycée Auguste Renoir (Limoges), Lycée Léonard Limosin (Limoges), Lycée Suzanne Valadon(Limoges) , Lycée Raoul Dautry (Limoges), Lycée Eugène Jamot (Aubusson).

 *Interventions:

«La bio-ingénierie au service des neurosciences »

Intervention de Sylvia BARDET COSTE, Maître de conférence IUT Génie Biologique et  Chercheur, BioEm Xlim , Université Limoges.

« La Mémoire »

Intervention de Fabrice LALLOUE, Professeurs des Universités, Chercheur, EA3842 - Homéostasie Cellulaire et Pathologies , Université de Limoges

« Drogues et addictions »

Intervention de Sébastien PARNAUDEAU, Chargé de recherche au CNRS, équipe « Régulation des gènes et comportements adaptatifs », Neurosciences Paris-Seine (CNRS, INSERM, Sorbonne Université)

«La Mémoire de travail»

Intervention de Clément POLIN, neuropsychologue, service de neurologie du CHU de Limoges, Centre Mémoire de Ressources et de Recherche du Limousin, Limoges.

« Addictions »

Intervention de Jean -Pol TASSIN, Directeur de Recherche émérite à l’INSERM ,Paris-Seine (Sorbonne Université, CNRS, INSERM).

« Gènes et comportements »

Intervention de François TRONCHE, Directeur de Recherche au CNRS, Institut de Biologie Paris-Seine (CNRS, INSERM, Sorbonne Université).

RSS Feed

Galerie d'images